Connecte-toi avec nous
Elon Musk dans l'affaire Twitter

Business

Elon Musk aimerait que Twitter prouve sa part de faux comptes

Alors que le milliardaire américain avait décidé de rompre l’accord de 44 milliards de dollars pour racheter Twitter, ce dernier a envisagé qu’un accord pourrait potentiellement avoir lieu si l’entreprise prouve que 100 comptes du réseau social sont bien “réels”.

Crédit image : Elon Musk – TED

La machine est relancée !

Alors que le milliardaire avait abandonné le projet de racheter Twitter début juillet, ce dernier a relancé le feuilleton ce samedi en répondant à un internaute… sur twitter même.

“Si Twitter fournit simplement sa méthode d’échantillonnage de 100 comptes et la manière dont ils sont avérés réels, l’accord devrait se poursuivre selon les conditions d’origine”, a tweeté Elon Musk samedi. “Cependant, s’il s’avère que leurs déclarations auprès de la SEC [régulateur boursier américain] sont matériellement fausses, cela ne pourra pas être le cas”, a-t-il dit.

Une bataille animée…

Cette intervention n’a eu lieu que deux jours après que le milliardaire ait accusé le réseau social de “fraude” concernant le nombre de comptes réellement monétisables sur la plateforme. Ce à quoi le président du conseil d’administration de la plateforme Bret Taylor avait répondu : Les affirmations du patron de Tesla et SpaceX “sont factuellement inexactes, juridiquement insuffisantes et commercialement non pertinentes. Nous avons hâte que le procès ait lieu».

Il y a un peu moins d’un mois, Elon Musk a été attaqué en justice par Twitter devant la Delaware Court of Chancery, un tribunal spécialisé en droit des affaires. Twitter espère pouvoir le contraindre à respecter son engagement initial qui est l’acquisition du réseau social pour 44 milliards de dollars. Le 17 octobre doit être la date d’ouverture du procès.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

To Top